= Arch. La cure de cette église était, comme la précédente, à la nomination de l’évêché de Lisieux. xvij s. de rente…  » Le roi autorise le suppliant à user de ses droictures moyennant le paiement de la rente.= Arch. Suivant le pouillé de Lisieux, publié par M. le Prévost, il existait dans le XVI siècle une léproserie à Heurtevelle, dans le doyenné dé Touques. Curés: En entrant à Touques, du côté de Pont-L’évêque, j’ai remarqué un manoir dont la porte à bossage, un peu lourde, mais d’un style imposant, est accolée à un petit bâtiment percé de trous pour des armes à feu. 1-2, 1968, p. 42. Elle rentra probablement dans les mains du fondatetur, car Ajouter à mon carnet de voyage. = Bibl. ), 29 mars – Touques, STATISTIQUE MONUMENTALE DU CALVADOS PAR ARCISSE DE CAUMONT 22 août 1866 : Touques, Château de l’Epiney, Manoir Meautrix, Les Salines et Bonneville sur Touques Aussitôt qu’il parut il s’enfuit au plus vite et ayant appris à connaître l’audace des normands il arriva tout honteux à Argentan. = Bibl. 1034-1035 – Daubeuf Dom Lenoir, 6, p. 279. La Touques est un fleuve côtier de Normandie qui naît aux confins du pays d'Ouche, du pays d'Auge, du Perche et de la campagne d'Alençon, près de Champ-Haut ().Elle baigne principalement la ville de Lisieux et se jette dans la Manche entre Deauville et Trouville-sur-Mer (Calvados). Texte en latin « De salvo conductu Touque » St Pierre : 1875 : lettre de Me Bidault notaire à Rouen au sujet de la¬ succession de Madame Flaubert (mère de Gustave ?) P.52 LISIEUX. 282. fief par quoy lesd. Par devant Robert Le Suent et Pierre Myorque, tabellions au siège de Touques, Jehan du Houlley, rend et remet à Gabriel du Houlley, son frère demeurant à Courtonne-la-Meurdrac, un certain contrat de rente, moyennant le rembours d’une somme de 563 écus. David du Mesnil, Sr du lieu, a produit l’état de sa noblesse, sur la paroisse de Saint-Thomas-de-Touques, avec le Sr de Lépinay. De 1338, 2 octobre à 1343, 31 juillet 1343, 13 novembre – Saint-Germain-en-Laye « Le goût qu’il avait pour le dessin lui fit entreprendre en 1792, avec trois artistes, le long des côtes de Flandre, de Normandie et de Bretagne, un voyage de paysagiste, à pied et sac au dos. COLLOQUE DE CERISY LA SALLE 1994 – Martainville 198, n° 16. 1397, 20 mars PELVILLAIN Hervé, « Les Monuments historiques à Touques », Athéna, N° 106-107, Décembre 1990 – Janvier 1991, pp. pour la réparation du prieuré à prendre sur les marchandises de bois de « noz forez de Touque ». Cette foire fut confirmée par Richard-Coeur-de-Lion. 1138 NOBLES Faite en 1540… BARONNIE DE TOUCQUE Cf. Touques a su créer une ambiance vivante et accueillante. hoir pour son relief cent solz; et se led. En effet, l’exploitation du sel avec les 52 salines présentes dans la ville de Touques, durant le XIIIe siècle, a été une source de développement pour la ville. 1F617: Archives SHL – Dossier « Lieux M à Z » Serv. Jusqu’à la Révolution de 89, Touques a été divisé en deux paroisses : St.-Pierre et St.-Thomas. 2) Lettre d’envoi. L’église a été en grande partie démolie il y a environ quinze ans (suit une description de l’église reconstituée d’après selon des renseignements recueillis sur place -A.Pannier. suppliant est venu à la jouissance dud. TOUQUES LA CITE HISTORIQUE Rues et places fleuries, un ruisseau qui court le long des maisons, des façades à colombages typiques du Pays d’Auge, Touques aime préserver son histoire. Longez le Quai Monrival sur votre gauche jusqu’à la rue St Andreasberg puis tournez à gauche. 1F780 : Procès concernant la Confrérie du Saint-Sacrement de Saint-Thomas de Touques, opposant Pierre le Febve, recteur de l’église Saint-Thomas et Germain Morin, curé de lad. Y 29, n) 14 et 17. LEMETAYER-DESPLANCHES : Voir Archives SHL, Fonds 25F 2e classeur. Touques est une petite ville française située dans le département du Calvados et la région de Normandie (anciennement région Basse-Normandie). Ancrée dans un passé prestigieux, Touques a mis son Histoire en valeur tout en développant les atouts d’une ville moderne, vivante et accueillante. De belles croûtes et des mies bien alvéolées grâce à une méthode de fermentation sur levain dur. Sous l’invocation de St Just. 1833 – Archives SHL – IMPRIMES. advoant aloit de vie a trespassernent, le roy… auroit hommaige de son hoir, et, ce fait, son hoir auroit ung quesne et ung hestre par livrée dud. 9 FB – 6 – Familles. ? ARCHITECTURE NORMANDE AU MOYEN-AGE. Information de Guillaume de Longueil, vicomte d’Auge, sur les sergenteries fieffées de la forêt de Touques pour savoir si celle que tient Colin Cavelier est entière ou seulement une portion de sergenterie. Touques est un village incontournable pour les amoureux du Pays d’Auge ! + IND. Colette Gueudelot, Deauville, Saint-Arnoult, Saint-Pierre et Saint-Thomas de Touques, mémoire de maîtrise d'histoire, Faculté des lettres et sciences humaines de Caen, 1969 Jacques Sellier, Françoise Surcouf, Touques d'antan à travers la carte postale ancienne , HC Éditions, Paris, 2013 + IND. 307. français 25968, 615. Voir : 307. Pour la première pièce, lad. Magnan 1784-1787, Description de l’église St Thomas par A. Pannier. Communes – Anciennes Paroisses du Pays d’Auge, Les amis de la cathédrale Saint Pierre de Lisieux. 126. Sans consulter personne, il tourna Traduit de l’anglais par Catherine Ludet, Paris, Sand et Conti, s.d. KK 1338, n° 39. = Arch. Une permanence de la société se tient chaque mercredi, de 15h00 à 18h00, Alors Guillaume Troussebot se présenta en armes avec sa troupe devant les ennemis, mais l’épaisseur de la fumée les aveugla tellement de part et d’autre qu’ils ne purent ni se voir ni se reconnaître. Elie Carel, demeurant à Saint-Thomas de Touques, s’est aidé de l’arrêt ci-dessus, et d’un semblable arrêt de la même cour, du 230 mars 1540, donné à l’entente de Henri Carel, qu’il a p. 107 dit être son père. A la fin de la rue, tournez à gauche pour retrouver la rue Louvel et Brière. 280. en juillet 1199, après son couronnement Liquidation des droits d’usage dans la forêt de Touques et pièces à l’appui L’histoire de l’hippodrome de Deauville - La Touques se raconte en images . mon. 1780. archives SHL. p. 116 d’Archéologie 1999. page 437. touque - Définitions Français : Retrouvez la définition de touque... - synonymes, homonymes, difficultés, citations. Prieuré de St Martin du Bosc, diocèse de Lisieux, dépendant de l’Abbaye de Fécamp – 1 plan, 1 liasse, 3 chartes de 1421 à 1782 (Archives de la Seine Inférieure). Parce qu’elle fut au Moyen-âge la 2e métropole de Normandie, elle propose en juin Les médiévales. Ruisseau des Ouïes, affluent de la Touques, traverse la commune d'est en ouest, séparait anciennement les paroisses Saint-Pierre et Saint-Thomas. La toque de cuisine a une histoire anecdotique : L'histoire de la toque de cuisine. BAYLE Maylise, « L’Eglise Saint-Pierre de Touques », AAN, 145, 1987 (1988), pp. DEVILLE. Episode 07 Saison 01 de l'émission TOQUES CHEFS produite et réalisée par le Pôle Audiovisuel de Sud Ouest Publicité. Pièces de procédures concernant la forêt de Touques vendue en 1793 par le duc d’Orléans. SHL EE 456, 12 p. papier. 2 – Références historiques : 16 septembre 1866 : Touques Diocèse de Lisieux, doyenné de Touque. 11 s. 7 d. 1813 : famille Hauvel marchand de bois, commune de ¬Touques. BUREAU Dr Jean, « L’Hôtel de Montpensier, à Pont-l’Evêque », PAR, 9, N° 3, Mars 1959, pp. 18e ? p. 22 + IND. P 305, n° 113 : Henri de Montessart et Robin de Longchamps, sergents fieffés de la forêt de Touques, doivent au roi le service « a cheval, montez et armez bien et souffisaument; et s’il avient que les chevaulx d’iceulx sergens l’eussent blessez ou tuez en faisant et exerçant led. La nef appartient au style roman de la 2e. En 1417, Henri V, roi d’Angleterre, débarqua à Touques avec une armée considérable et assiégea le château de Bonneville. Inde vero ut reclusus sicut dictum est efficeretur, Pratellum venit ». Petite histoire de l’endive. Touques était le chef-lieu d’un doyenné dépendant de l’archidiaconé de Pont-Audemer. Et par y ceste desus contenuz plus véritablement approver et entretenir ount les parties susditz mises a cestes presentz leur scalx lesquelles furent escripts et scalez le sus dit tierce jour du cest present moys en lan nostre seigneur mille cccc xvii. Tout a commencé sur un coup de sang, il y a près de 40 ans. 1-2, 1967, p. 20. = Bibl. Nous verions, dans le chapitre suivant, quel fut le sort de cette place. 1836. (Ancien fichier « DAUBEU14.SPR ») A toque (/ t oʊ k / or / t ɒ k /) is a type of hat with a narrow brim or no brim at all.. Toques were popular from the 13th to the 16th century in Europe, especially France. Touques Tourism: Tripadvisor has 3,446 reviews of Touques Hotels, Attractions, and Restaurants making it your best Touques resource. Sur le plan de la population, Touques est la 2786 ème ville de France, la 140 ème de Normandie et la 32 ème du Calvados. De cette période, notre cité a su conserver un patrimoine riche et diversifié. 1836 : nouveau marché à TROUVILLE, doléances de TOUQUES. Dom Lenoir, 7, p. 81. 279, 283. Sa présence jeta i effroi parmi ses ennemis qui exerçaient leurs fureurs sur les frontières de Normandie » ( Orderic Vital, Histoire de Normandie).). 2, 1964, p. 40. Louise de Murard . Elie Carel, demeurant à Saint-Thomas de Touque , s’est aidé de l’arrêt ci-dessus , et d’un semblable arrêt de la même cour, du 20 mars 1540, donné à l’entente de Henri Carel, qu’il a dit être son pere. de Norm, Déc. 40 – excursion association « Le Pays d’Auge » : Touques et Bonneville sur Touques. Les petites fenêtres cintrées qu’on voit dans les parties basses appartiennent au XIIe. + IND. Maladrerie de Touques : patron : le Roi. www.eurotoques.fr. Jean Carel, Sr de Meautrix et Jacques Carel, ont produit un arrêt de la Cour de nos seigneurs les généraux, le 5 décembre 1538, à leur profit, sur le fait de leur noblesse, dont la copie est demeurée au greffe. Jean, fils aîné du roi de France, duc de Normandie, comte d’Anjou et du Maine, demande au bailli de Rouen de verser à Gieffroy de Meullent, prieur de Montbotin (à Saint-Léger-du-Bosq), 20 l.t. = B.N Fr. La commune s'étend sur 8,1 km² et compte 3 746 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2007. FIEFS de la VICOMTE d’AUGE + IND. Pour le traict de Touques B – DAUBEUF sur Touques. : NORTIER Michel, « Les Sources… Le fonds des nouvelles acquisitions française du département des manuscrits », Suppl. Vous retrouverez, à la fin de la ruelle, la rue Louvel et Brière. 229-232 M. NORTIER, Cahiers L. Delisle, XVI, fasc. Le fief de Lespiney, plein fief, assis en la paroisse de Saint-Thomas de Toucques, possédé par Pierre de Boucquetot, écuyer, sieur de Rabu, à cause de la dame Catherine du Mesnil, son épouse. On ne se reconnaît pas. = Cartulaire lexovien f° 12, v°, publié par Henri de FORMEVILLE, dans Histoire de l’Evêché-Comté de Lisieux, I, ccccliij.p. + IND. 144-146 Touques était historiquement un pôle économique et politique majeur pour le Pays d’Auge. Parch. Tour Saint Laurent 1 rue Paul Banaston 25 – DAUBEUF – Dambelium – Dambostrum – Auboeuf. L’église St.-Pierre, qui n’est plus consacrée au culte, a attiré, dans ces derniers temps, l’attention de 31. (cantons de Pont-l’Evêque, Honfleur, Blangy le Château, Bonnebosq, Cambremer, Beuvron, Touques, Dives, Crévecoeur, Beaumont). Charles Deuve a produit une lettre d’anoblissement, concédé sans finance en mars 1469 , à Jean Deuve son ayeul, dont la copie est demeurée au greffe. 279. * : embarcation fabriquée avec des flotteurs. Cf.P 305, n°s 13, 224; P 307, n05 37, 42, 46. = Victor HUNGER, Quelques actes normands des XIVe et XVe siècles, Troisième fascicule, Paris, Champion, 1911; p. 51. Deville. droictures pour le terme à venir soubz umbre de la discontinuité depuis aucun longtemps néanmoins et quil vous en face et paie a raion dicelle droicture lesd. nat. Description des cloches p. 105 Monuments historiques à Touques. siècle. Ce fut à cette seconde époque que furent élevés, à partir des chapiteaux des cotonnes, les quatre arcs en ogive qui supportent celte tour. paroisse. MANEUVRIER Christophe : Un acte oublié de Richard Cœur de Lion….BSHL n°40 Déc. Thomas Basin, évêque de Lisieux, baille à rente à Colin de Viquesy, de Saint-Thomas de Touques, deux pièces de terre sises à Touques, la première contenant vergée et demie, chargée d’une rente de cinq boisseaux de froment, la seconde contenant une vergée, chargée d’une rente de huit boisseaux d’avoine, que soulloit tenir Richard Dallet, sise près du moulin de l’évêque. Le château de Bonneville était effectivement une de leurs plus importantes places fortes, et la fertilité du pays devait les y rappeler souvent. Traversez le parking du lavoir pour arriver jusqu’au dernier monument de la ville, l’Église St Thomas. M. NORTIER, Cahiers L. Delisle, XIII, fasc. 1455, 1er août A. N., P 305, n° 107 : Guillaume Prentout doit rendre au roi, pour sa sergenterie fieffée, un setier de froment, onze boisseaux d’avoine, six boisseaux d’orge, payables chaque année au vicomte d’Auge (1408, 19 août). + IND. III A 23 : Convocation de M. Julien Sorel, de Touques, pour les élections des membres du conseil général et des conseils d’arrondissement, le 23 octobre 1833. Après avoir pris quelques aliments, la troupe, excédée par la fatigue, se couche avec confiance; mais, pendant la nuit, Guillaume Troussebot, Gouverneur de la forteresse de Bonneville-sur-Touque, envoie quarante enfants mettre le feu à tous les coins de la ville. LE COURT Henry, « Découverte archéologique à Touques en 1911 », BSHL, n° 19, 1911, pp. Comme on le voit par mon dessin, deux fenêtres cintrées dans les quatre côtés les plus larges, et deux arcatures dans les quatre les plus étroits, occupent chacun des pans de la tour dont la corniche est décorée de modillons; une pyramide en bois couverte d’ardoises forme le couronnement. Saint-Thomas-de-Touques Quevilly 1780-1787 de la ville, 1978, 150×215, n.pag. Autres événements à venir Fête du Taro. Recherche faite en 1540, par les élus de Lisieux des nobles de leur élection… Roney 1774 1972 – Archives SHL – Fonds Sturler (photos) Au 16e siècle Nicolas des Buats, capitaine du château de Touques eut de sa femme Vincente de Viennens, une fille nommée Catherine qui épousa en 1561 Jacques du Merle (Généalogie dressée par d’Hozier) Petite cloche de Touques (Registre de l’Echiquier 1397) (Floquet : Echiquier I p.196), Mémoires de la Ste des Antiquaires tome 23 p.173 Commune éphémère érigée à la Révolution française, elle est supprimée avant 1794 et rattachée à Touques.Wikipédia. La ville a connu un fort dynamisme grâce à son port, dont l’apogée eut lieu pendant la période du bas Moyen-Age. Commune réunie à Touques en 1827. Rôle des amendes et exploits de la forêt de Touques au terme de Saint-Michel 1489, taxés par Robin Gobin, verdier (gardes du Mont-Saint-Jean, de la Haye-du-Theil, Herier, de Jean de La Haye, du Breul et Helluin, de Dibdalle). Notes ms. Y 29 nos 196, 197. 12/04/2020 - 10:00, à Ouvéa Jean de la Porte, Manneville-la-Pipart (En 1540, les Elus de Lisieux, trouvèrent au dit lieu de Manneville, un Richard de la Porte, petit-fils de Jean, anobli par les francs-fiefs, en 1470.). 1793-1833 – Touques V. les nos 279, 283. Curé : 13-19 (salines) Le procureur du Roi a requis qu’ils vérifient leur dite descente, ou qu’ils soient assis. Henri II, roi d’Angleterre et duc de Normandie, avait accordé une foire le jour de la Madeleine à l’évêque de Lisieux, Arnoult, baron de Touques, au droit de son siège épiscopal. II C 2 b : 1848, proposition de demander pour lui le poste de Beaumont, le même s’indigne de ce qui se fait dans le pays d’Auge Ce chapeau de cuisine nommé toque, tire son origine d'un empoisonnement des Rois 7 ou 8 siècles avant notre ère. IHS Marie Jésus nommée Marie par Jacques Carrel, écuyer, sieur de Meautrix et de St Arnoult et par Demoiselle Marie Thiron, femme de Noble Homme Pierre Ferey, seigneur du Pont, conseiller du Roy, lieutenant-es-loi, en l’élection de Pont l’Evêque plus Messire Pasquet Mareis trésorier – 1633-. Le dessin que je présente montre ces disposition du choeur et de la tour de St. -Thomas. Ruisseau des Vallasses (anciennement de Fleurigny), affluent de la Touques. Orderic Vital Livre XIII traduction Guizot tome IV p ;518 : Se terminant par la liste des 106 ou 108 gentilshommes qui défendirent le susdit château. page 53 Les parties les plus anciennes de ce qui reste peuvent être rapportées à la fin du XIIe. Jehan de Saint-Germain, écuyer, fut un des défenseurs du Mont-Saint-Michel (O. de Poli, n° 450.). M. NORTIER, Cahiers L. Delisle, XIII, fasc. Seigneurie d’Ablon Notes historiques sur la fondation du Prieuré de Saint-Martin-du-Bosc », P.A., 35, 3-1985, pp. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. 1F377 : pièces relatives à Jacques Louis Daufresne tabellion à ¬Cambremer, Bonnebosq et Touques. p. 39 note).- Dobeuf, 1716 (carte de de Lisle) 129. 24-26. MUSSET Lucien, « L’histoire maritime des Scandinaves. Information de Guillaume Le Dyacre, vicomte d’Auge, pour la mise hors de garde noble de Jean Le Chambellenc, de la paroisse de Saint-Thomas de Touques, né à Touques en 1365. M. NORTIER, Cahiers L. Delisle, XVI, fasc. 14100 Lisieux. 1-2, 1967, p. 33. www.eurotoques.fr. Information de Jean Le Lieur, vicomte de Pont-Authou et Pont-Audemer, pour faire savoir que le fief de Beaumont et la fiefferme de la Bataille, à Bourneville, sont échus en la garde du roi à cause de la minorité des enfants de Jean de La Heuse, chevalier, mort à Touques le 2 octobre 1391, après la mort à Rouen, le 1er mai 1393, de leur grand-père Le Baudrain de La Heuse. Dom Lenoir, 7, pp. Jean Carrel, son neveu, Saint-Pierre-sur-Touques Que vous soyez Touquais, Touquaises ou alors touriste à Touques, nous vous proposons ci-dessous la liste des immeubles classés et des monuments historiques qui constituent le patrimoine de la ville. « … in silva de Bonevile in ecclesia Sancti Martini Flaviville (sic), cum quibusdam fratribus habitavit. = Tabell. Arrêtez-vous sur la place de l’Eglise St Pierre qui abrite de nombreuses expositions tout au long de l’année. – archives SHL. 7 août 1782 : forêt de Touques : demande de couper les ¬fougères. (Encyclopédie des Gens du monde tome VII p.775), Edit du Roy portant suppression des Verderies de Touques et de Landepourie et création d’un lieutenant dans les Maîtrises d’Auge et de Mortain, pour en tenir lieu, sur la demande du Duc d’Orléans, frère unique du Roy, comme légataire universel de Marie Anne Louise de Montpensier qui en était propriétaire par contrat d’échange fait entre ses prédécesseurs et François 1 le 11 avril 1529 – Décembre 1699 Versailles. 1839 : Chemin de grande communication de TOUQUES ଠHONFLEUR. Guillaume Dabelon reçoit de Billart Lambert, receveur d’Harfleur, 35 s.t. avec texte de présentation. mun. D'où vient la toque de cuisinier ? M. NORTIER, Cahiers L. Delisle, XVI, fasc. 1F868 : Compte de jean du Moustier, enquêteur des eaux et forêts de France et de Normandie, rendu par sa veuve le 2 octobre 1343. Deville, 1460, 3 juin – Touques cccclv, 1453 – Lisieux Le Coudray Tombante, puis droite comme un ‘I’, la toque a gagné ses lettres de noblesse au 19e siècle et continue de séduire les cuisiniers jusqu’au Japon. de Norm., 26, mars 1976, p. 7 Pris pour des émigrés et des ingénieurs anglais qui levaient le plan des côtes, nos artistes voyageurs furent tout près d’être mis à la lanterne à Touques ; déjà même ils avaient la corde au cou, c’en était fait d’eux, si le jeune Dureau de la Malle avec son éloquence de 15 ans n’eut obtenu un sursis.